ScrollTop
Devis Contact FAQ
Devis Contact FAQ

Rechercher

DASRI signification : définition, enjeux, gestion

Les DASRI représentent une catégorie spécifique de déchets issus des activités de soins à risques infectieux. Ces déchets présentent certains risques potentiels pour la santé publique et l’environnement en raison de leur caractère infectieux ou contaminant.

Une gestion appropriée des DASRI limite les risques associés à leur manipulation, leur transport et leur élimination. De nombreuses normes régissent par ailleurs la fabrication des emballages nécessaires à la collecte et au transport de ces déchets.

Que signifie DASRI ?

“DASRI” signifie donc Déchets issus d’Activités de Soins à Risques Infectieux

Les DASRI englobent divers types de déchets produits dans le cadre de soins. Les principaux producteurs de DASRI demeurent essentiellement :

  • les hôpitaux,
  • les cliniques,
  • les cabinets médicaux,
  • les laboratoires,
  • les cabinets d’infirmières libérales,
  • les vétérinaires,
  • les tatoueurs,
  • les thanatopracteurs
  • et autres établissements similaires.

Ces déchets comprennent des objets piquants, coupants ou tranchants (aiguilles, scalpels), des produits biologiques (poches de sang, tubes de prélèvement sanguin) et d’autres matériaux contaminés.

Enjeux liés aux DASRI

La gestion inadéquate des DASRI pose plusieurs problématiques.

Les déchets infectieux peuvent contenir des agents pathogènes tels que des virus, des bactéries ou des parasites, et une exposition à ces agents peut entraîner des infections graves.

De plus, les DASRI peuvent entrainer la contamination de l’environnement, des ressources en eau et des sols si les DASRI ne sont pas éliminés correctement via les filières adaptées.

Gestion des DASRI et normes

La gestion des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) comprend plusieurs étapes, allant de la génération des déchets après tri, en passant par leur collecte, jusqu’à l’élimination finale.

La collecte des DASRI nécessite l’utilisation de contenants spéciaux comme des caisses-cartons, destinées aux DASRI mous, des fûts plastiques pour les déchets solides et liquides et les boites à aiguilles pour les OPCT.

Ces caisses ou boîtes, sont régies par la norme NF X30-507. La révision de cette norme en 2017 puis sa publication en 2018 ont permis d’apporter des améliorations appréciables, notamment en termes de solidité, avec de nouveaux essais de résistance des poignées simulant le portage dynamique usuel.

Autre exemple : pour les conteneurs des déchets piquants ou coupants, comme les boîtes jaunes à aiguilles, lancettes, etc., la norme EN ISO 23907, créée en 2012, est complétée par la norme nationale temporaire NF X30-511.

Chaque emballage est ainsi soumis à des normes rigoureuses garantissant leur conformité et leur sécurité.

Transport des DASRI et conditions spécifiques

Le transport des DASRI appartient à la catégorie « transport de matières dangereuses par route » qui est réglementé par l’Accord européen sur le transport des marchandises dangereuses par route (ADR). Sur le territoire national, cette réglementation est complétée par l’arrêté de transport de matières dangereuses par route, communément appelé « arrêté TMD ».

Selon les dispositions de l’arrêté TMD, les DASRI peuvent être transportés librement dans des véhicules de service ou personnels lorsque les quantités sont inférieures à 15 kg, sans nécessiter de prescriptions particulières.

Cependant, si la masse des déchets transportés excède les 15 kg, ou si un tiers est chargé du transport des DASRI, l’application de l’arrêté ADR est obligatoire.

Élimination des DASRI

Le traitement et l’élimination des DASRI peuvent se faire par deux méthodes : l’incinération (qui représente environ 80% des DASRI traités, dans des centres de traitement qui appartiennent aux collectivités) et la banalisation (qui nécessite que des sociétés spécialisées ou des centres hospitaliers s’équipent de machines de désinfection, des banaliseurs, fabriquées spécifiquement pour le traitement des déchets dangereux).

Ces méthodes visent à détruire les agents pathogènes et à réduire le volume des déchets de manière à minimiser leur impact environnemental.

Aller plus loin : Contrat DASRI : ce qu’il faut savoir avant de vous engager

En conclusion

Une gestion appropriée des DASRI permet de prévenir les risques sanitaires, minimiser les dangers environnementaux et garantir la sécurité des travailleurs du secteur de la santé et de l’environnement. La complexité de cette gestion impose des réglementations strictes et des technologies de traitement avancées. Une approche responsable, intégrant des pratiques conformes, des protocoles de sécurité stricts et une bonne compréhension des normes régissant la gestion des DASRI, est primordiale.

Nos
implantations

Demande
de devis

Nous contacter

0806 806 016

    Civilité

    En complétant ce formulaire vous consentez à ce que Proserve DASRI traite vos données personnelles. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles par Proserve DASRI et pour exercer vos droits, vous pouvez vous reporter à la Notice d’information sur les données personnelles.

    Vous êtes informé de la possibilité d'adresser toute demande relative à vos droits et à vos données personnelles au délégué à la protection des données à l’adresse suivante : data-privacy@proserve-dasri.com, en mettant en copie le DPO à l’adresse data-privacy@groupe-nehs.com.